Sélectionner une page

L’autoconsommation expliquée en détails

par | 6 Déc 2018 | Autoconsommation

Grâce au nouvel arrêté tarifaire du 9 mai 2017, les professionnels du secteur des énergies renouvelables, comme AB Services, ont constaté une nette augmentation des installations solaires et d’autoconsommation. En effet, on constate que le marché des panneaux photovoltaïques a connu, depuis, une nouvelle croissance car ces dernières mesures réglementaires ont favorisé l’autoconsommation. AB Services, spécialiste des énergies vertes nous donne son avis sur l’autoconsommation et les panneaux photovoltaïques.

Produire sa propre électricité grâce à l’autoconsommation

Pour rappel, l’autoconsommation permet de produire soi-même sa propre électricité avec des panneaux solaires, de la stocker et d’en consommer jusqu’à 100%. L’arrêté tarifaire publié en mai dernier réglemente l’autoconsommation. Il instaure une prime à l’investissement pour ses installations que ce soit chez le particulier où dans le tertiaire. Il prévoit également la revente du surplus lorsqu’il est produit par des installations d’une puissance inférieure à 100 kilowatts crête.

Jusqu’ici, l’électricité produite par les panneaux solaires étaient intégralement revendue à un tarif d’achat bonifié. Pour cela les panneaux devaient être intégrés au bâti. Très concrètement, ils devaient remplacer les tuiles ou la toiture et assurer la fonction d’étanchéité sur le toit. Désormais avec cet arrêté sur l’autoconsommation, il est possible de poser des panneaux photovoltaïques en surimposition, sur des ombrières, par exemple, ou à même le sol. Le consommateur va donc trouver un nouvel intérêt à installer des panneaux solaires car ils sont plus faciles à installer, moins coûteux et moins contraignants.

Les équipements qui composent l’installation d’autoconsommation

AB Services fait un point sur les différents équipements qui composent la majorité des installations d’autoconsommation. En premier lieu, on trouve bien évidemment des panneaux photovoltaïques raccordés à des régulateurs puis des micro-onduleurs. Afin de maximiser la part autoconsommée, il est également possible de prévoir des batteries murales ou au sol. Le tout étant relié au tableau électrique et au réseau. Aujourd’hui, il existe des solutions tout en un parfaitement adaptées à la consommation des particuliers. Plusieurs puissances sont possibles qui permettent de stocker jusqu’à 10 kilowatts heure. Le dispositif est « plug and play », c’est à dire qu’il suffit de le brancher pour qu’il fonctionne. Il est composé de trois bornes : le premier pour l’entrée photovoltaïque, le deuxième pour l’entrée du réseau et le troisième en sortie pour raccorder le tableau électrique de la maison.

Toutes les informations concernant la production, le stockage, le réseau et la consommation sont disponibles en temps réel sur l’équipement et via une application smartphone. Il est donc possible de suivre en permanence sa production et sa consommation et d’être alerté en cas de changement de tarif.

Les solutions d’autoconsommation intelligente constituent donc un premier pas vers l’autonomie énergétique en plus de permettre de réduire véritablement les factures d’électricité. Avant de vous lancer dans ce type de projet, demander l’avis d’un professionnel comme AB Services.