Depuis plusieurs années maintenant, on voit apparaître des panneaux photovoltaïques sur le toit des maisons. Mais plus récemment, une nouvelle technologie capable de capter l’énergie solaire a été développée, il s’agit de l’aérovoltaïque. Mais quelles sont les différences entre ces deux solutions énergétiques ? Laquelle faut-il privilégier ? Réponses avec les experts en énergie durable AB Services qui donnent leur avis à ce sujet.

Quelles sont leurs principales fonctions ?

Même si l’objectif de ces deux systèmes est principalement de produire l’énergie nécessaire dans une habitation, il y a tout de même des différences à connaître. D’une part, l’énergie photovoltaïque est produite grâce à des capteurs qui utilisent la lumière du soleil afin de produire de l’électricité. Tandis que l’énergie aérovoltaïque fonctionne en captant la chaleur naturellement dégagée par le soleil. Elle permet non seulement de produire de l’électricité, mais elle peut aussi servir pour chauffer une habitation, la ventiler et la rafraîchir durant les mois les plus chauds de l’année. En revanche, les deux systèmes nécessitent d’effectuer un entretien régulier des panneaux, sans oublier l’entretien de l’onduleur à réaliser une fois par an.

Une différence au niveau financier

La principale différence entre ces deux solutions énergétiques concerne l’aspect financier. En effet, l’installation d’un système photovoltaïque nécessite un budget entre 7 000 € et 35 000 € en moyenne, en fonction de la quantité d’énergie à produire. Alors que l’installation d’un système aérovoltaïque nécessite de débourser, au minimum 20 000 € et cet investissement peut aller jusqu’à 40 000 €. Par ailleurs, les aides financières mises en place par l’État sont plus attractives pour une installation aérovoltaïque, avec notamment le crédit d’impôt à hauteur de 30 %, la TVA à 5,5 % ou encore l’éco-prêt à taux zéro (PTZ).

Ainsi, le système aérovoltaïque est complet et polyvalent, mais il requiert un investissement initial plus conséquent. L’aspect financier est donc déterminant dans votre choix. Dans tous les cas, ces deux systèmes sont capables de produire une énergie propre et renouvelable, et leur retour sur investissement est visible au bout d’une dizaine d’années.